international catalogue

Amérique du Nord catalogue

Lumière chaude contre lumière froide : l'influence de la température de couleur sur votre intérieur.

De nos jours, l’éclairage n’est plus seulement un moyen de dissiper les ténèbres. Le côté design et l’effet d’ambiance prennent toujours plus d’importance. Le « lighting design » se doit de ne pas être seulement fonctionnel, il doit être fonctionnel et beau à la fois. Un design original peut rendre une lampe très esthétique, mais cela ne suffit pas. La lumière, ou plus exactement la température de couleur de la lumière, exerce une influence majeure sur votre intérieur et sur l’ambiance qui règne dans la pièce concernée. Elle ne détermine pas seulement l’aspect d’un espace donné, elle influence également la manière dont les gens s’y sentent. Il s’agit d’installer judicieusement les lumières chaudes et froides.

La température de couleur de la lumière

La lumière est caractérisée par deux éléments : la température de couleur et le rendu des couleurs. La température de couleur corrélée, ou proximale, de la lumière (CCT – correlated color temperature) est exprimée en degrés Kelvin (K). La température de couleur utilisée à l’intérieur des bâtiments peut osciller entre 2000 K et environ 6500 K. Plus la température de couleur est élevée, plus la lumière est froide.

À 1200 K, nous parlons d’une lumière chaude, et cela correspond à la température de couleur d’une bougie. À 5600 K, nous parlons d’une lumière froide. 5600 K est l’équivalent de la lumière du jour. La lumière chaude a une apparence rouge à jaunâtre, tandis que la lumière froide a une apparence blanche à bleuâtre.

_MG_8606-2.jpg

La lumière est également caractérisée par le rendu des couleurs. Ce concept définit la manière dont nous percevons les couleurs réelles (les couleurs telles qu’elles sont vraiment) sous un type de lumière particulier. Un indice de rendu des couleurs (CRI - color rendering index) est utilisé à cet effet. Il s’agit d’une échelle allant de 1 à 100 Ra. 100 Ra correspondent à une lumière parfaite, dans ce cas la lumière du jour. Pour la plupart des milieux, 80 Ra représentent la norme ; dans les magasins où les couleurs doivent correspondre aussi bien que possible à l’apparence qu’elles ont à la lumière du jour, comme les magasins de peintures et de vêtements, la norme est de l’ordre de 90 Ra.

Lumière chaude ou lumière froide?

Est-il préférable d’utiliser une lumière chaude ? Ou la lumière froide est-elle, au contraire, la meilleure option ? Tout dépend en fait de l’endroit où vous avez besoin de lumière. À domicile, vous installerez la plupart du temps des lumières de type « blanc chaud », autour des 2700 K. Il s’agira surtout de lampes à incandescence, de lampes halogènes et de lampes dites « économiques ». La lampe jaunâtre à incandescence génère une atmosphère chaude et agréable à l’intérieur. C’est une couleur apaisante.

Par contre, ce n’est pas l’idéal si vous devez être productive ou productif, comme au travail par exemple. Installer des lumières chaudes au travail, c’est plutôt sympa, mais cela crée des contrastes trop importants dans l’espace de travail. Vos yeux doivent faire de trop gros efforts pour s’adapter à de telles lumières, ce qui s’avère vite fatiguant. Voilà pourquoi vous placerez plutôt des luminaires assortis d’une température de couleur plus élevée (3000 – 4000 K) ou des lumières de type « blanc froid » (plus de 5000 K) dans les espaces de travail comme les bureaux, les cabinets médicaux ou les cuisines.

Si vous recherchez le bon éclairage pour une galerie d’art, mieux vaut opter pour des lampes dotées d’une température de couleur proche de celle de la lumière du jour. Un tel éclairage s’avère fonctionnel et simple, tout en générant une atmosphère sobre et ouverte.

kleurtemp3.jpg

Les effets de la lumière.

La fonction de l’espace intérieur n’est pas le seul facteur déterminant le choix d’une lumière chaude ou froide, il faut aussi tenir compte des émotions des gens. La lumière chaude crée par exemple une ambiance romantique, car elle se rapproche de la lumière des chandelles. La lumière du jour rend les gens plus joyeux et plus énergiques. Vous pouvez, par exemple, installer des éclairages à intensité réglable (des « variateurs »). Ceux-ci vous permettent de définir l’atmosphère de votre intérieur, par exemple en réglant votre variateur sur lumière tamisée le soir et sur lumière plus vive en cours de journée.

kleurtemp2.jpg

L’élaboration d’un plan d’éclairage se fait toujours en tenant compte de l’atmosphère que vous souhaitez créer dans l’espace considéré. Dans cet espace, quels éléments souhaitez-vous mettre en évidence, et de quelle manière ? Il existe de très nombreux facteurs différents à prendre en considération au moment de faire votre choix entre lumière chaude et lumière froide.

téléchargez notre nouveau catalogue

Back to blog overview